Calendrier grève du contrôle aérien janvier – février 2020

aéroport retard vols informations

Mise-à-jour : 07/02/2020 à 10h00

Les mouvements de grève en réaction à la réforme des retraites se poursuivent en ce mois de janvier 2020. Les contrôleurs aériens ont choisi d’effectuer de nouvelles actions de grève qui vont provoquer le retard et l’annulation de certains vols. Nous faisons le point sur les perturbations, jour par jour, l’état des annulations et retards de vols, avec toutes les informations compagnie par compagnie et aéroport par aéroport.

Calendrier des perturbations

  • 9 janvier
    • L’USAC-CGT, syndicat de contrôleurs aériens et de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) tous personnels confondus, a appelé ses membres à participer aux manifestations le 9 janvier ainsi que « les nuits amonts et aval » (les nuits du 8 au 9 janvier et du 9 au 10 janvier)
    • La DGAC a demandé aux compagnies d’annuler 1/3 des vols au départ de et à l’arrivée à Toulouse.
    • La DGAC n’a pas demandé d’autres annulations, mais annonce que des perturbations sont à prévoir.
  • Lundi 13 janvier au soir jusqu’au vendredi 17 janvier au matin
    • Des perturbations auront lieu à travers le territoire français, sans que plus de précisions ne soient données pour le moment.
      Nous vous invitons à contacter votre compagnie aérienne pour s’informer sur le statut de votre vol
    • La DGAC n’a pour le moment pas demandé l’annulation de certains vols.
    • La DGAC pourrait être en mesure de confirmer dès mercredi 15 janvier le nombre de grévistes participants
  • Vendredi 24 janvier et les nuits en amont et en aval
    • L’USAC-CGT appelle les contrôleurs aériens à cesser le travail. L’estimation de l’étendue des perturbations n’est pas encore connue, mais il est probable que l’impact reste limité. Des passagers d’Air France ont cependant déjà été prévenus de l’annulation de leur vol.
  • Mercredi 29 janvier et les nuits en amont et en aval
    • L’USAC-CGT appelle de nouveau les contrôleurs aériens à se mettre en grève. L’impact sur les vols est limité, mais des retards sont à prévoir. Contactez votre compagnie pour obtenir plus d’information sur votre vol.
  • Jeudi 6 février et la nuit en amont et vendredi 7 février :
    • L’USAC-CGT appelle une nouvelle fois le personnel de la DGAC à se mettre en grève. Peu de perturbations sont à prévoir, mais nous vous invitons fortement à contacter votre compagnie aérienne afin de vérifier l’état de votre vol.
    • Certains passagers d’Air France ont reçu un message les prévenant d’une grève des contrôleurs aériens qui s’étalerait du 6 au 7 février
  • Vendredi 7 février :
    • La grève des contrôleurs aériens a été reconduite, et d’importants retards et annulations sont signalés dans le sud et dans l’ouest de la France.
  • Mercredi 19 février à 20h jusqu’au vendredi 21 février à 7h30 :
    • Une nouvelle grève des contrôleurs aériens est prévue. L’étendue des perturbations probables n’est pas encore connue.

Informations données par les compagnies

Les compagnies aériennes ont mis en place des pages dédiées sur ces mouvements de grève. Nombre de vols annulés et taux de perturbation sont communiqués pour les compagnies les plus impactées :

Vols annulés par aéroport

Les aéroports communiquent également sur les perturations liées aux grèves du contrôle aérien.

Remboursement et indemnisation

Le règlement européen ne prévoit pas d’indemnisation pour les vols annulés ou retardés du fait des mouvements de grève du contrôle aérien pour lesquels la compagnie n’est pas responsable. En effet, ces mouvements sont une réaction à un choix politique contesté par certains syndicats de contrôle aérien. 

En revanche, en prévision de ces journées de grève, la compagnie doit mettre en œuvre tous les moyens pour que vous puissiez effectuer votre vol. Elle doit également :

  • Vous rembourser le prix du billet du vol annulé ainsi que le prix des autres trajets devenus inutiles (comme le vol retour, si réservé auprès de la même compagnie) OU vous proposer un autre vol de réacheminement
  • Prendre en charge vos besoins en cas d’attente si le vol est retardé ou si le vol de réacheminement décolle le lendemain : frais de restauration, rafraichissement, hôtel et transport entre l’aéroport et l’hôtel si besoin, moyens de communication. 

à lire aussi :

Grève dans l’aérien, quels sont vos droits ?

Déposer un dossier de demande d’indemnisation.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le 🙂

Laisser un commentaire