Grève Air France HOP de février à avril 2020

Mise à jour 09/03/2020 11h50 : Le syndicat représentant les pilotes d’Air France HOP indiquent que la grève du vendredi 13 mars est annulée. Le mouvement reprendra donc le 20 mars.

Les pilotes de la compagnie Air France HOP confirment leur volonté de se mettre en grève tous les vendredis du 14 février au 30 avril.

Contrairement aux autres grèves qui ont pu toucher Air France ces derniers temps, le prochain mouvement initié par les pilotes n’a pas pour cause l’actuelle réforme des retraites.

La cause de cette grève est purement interne à la compagnie. Autrefois simplement nommée « Hop! », la filiale d‘Air France est depuis longtemps le cadre de conflits entre ses salariés et la direction de la société-mère. Les pilotes souhaitent notamment que leurs contrats soient revalorisés

Afin d’appuyer leurs revendications, ceux-ci se mettront donc en grève sur 12 vendredis, du 14 février au 30 avril. Des annulations et retards toucheront donc la compagnie, sauf si un accord est trouvé à temps.

Les pilotes de la compagnie avaient déposé un préavis pour les 21 et 22 février mais le programme de vol a finalement été maintenu. Le lundi 24 février annoncé initialement comme probablement perturbé ne verra sans doute aucun vol annulé puisque la compagnie a communiqué sur le fait qu’elle maintenait son programme de vol. Le syndicat de pilotes SNPL Hop avait appelé les pilotes à ne pas travailler lundi 24 février.

Quels sont vos droits en tant que passager d’Air France HOP ?

Si votre vol est retardé plus de 3 heures du fait de cette grève, une indemnisation financière vous est due. Le règlement Européen 261/2004 précise que le montant de l’indemnisation va de 250€ à 600€ selon la distance de votre vol. Vous pouvez déposer un dossier d’indemnisation ici.

Si votre vol est annulé et que vous en êtes informés moins de 14 jours avant le vol, vous êtes également éligibles à une indemnisation.

Si vous restez bloqué plusieurs heures à un aéroport, la compagnie doit prendre en charge vos frais de restauration et de rafraichissement. Si la compagnie vous propose un vol le lendemain et que vous l’acceptez, elle doit vous conduire jusqu’à un hôtel et vous payer la nuitée. À défaut, tous ces frais devront vous être remboursés.

Lire aussi :

Vous avez aimé cet article ? Partagez le 🙂

Laisser un commentaire