Grève des agents de sécurité aéroportuaire – Novembre 2021

À partir de ce mardi 16 novembre, le personnel de sûreté, qui contrôle les bagages avant l’embarquement, prévoit un mouvement social national dans plusieurs aéroports français notamment ceux de Paris, Nice et Marseille. Il est important d’anticiper le temps d’attente et d’arriver en avance à l’aéroport pour ne pas rater votre vol.

Les raisons de cette grève

Les agents de sûreté sollicitent de meilleures conditions de travail et une revalorisation des salaires.

En outre, ils souhaitent un maintien de la prime aéroportuaire annuelle en 2022. Cette prime est versée aux agents de sûreté avant Noël, en vertu d’un accord en vigueur depuis 2002. « Le syndicat des patrons des entreprises de sûreté a dénoncé cet accord. Ils veulent que le versement de cette prime soit plus restrictif. Nous, nous souhaitons que cette prime reste telle quelle. » précisé dans Nice Matin

Calendrier des perturbations

Pour le moment, des mouvements ont été annoncés à compter du mardi 16 novembre pour une durée illimitée. 

Cette grève va allonger le temps d’attente aux portiques de sécurité, et potentiellement se répercuter sur le trafic aérien.

En effet, « des temps d’attente rallongés sont à prévoir aux contrôles de sécurité », prévient Paris Aéroport. L’exploitant conseille aux voyageurs d’arriver avec au moins trois heures d’avance pour les vols internationaux et deux heures d’avance pour les vols intérieurs et moyen-courriers

Il est donc conseillé d’anticiper ce temps d’attente et les passagers sont encouragés à vérifier leur vol afin d’obtenir une information sur un éventuel retard ou annulation de vol.

Remboursement et indemnisation

Le règlement européen ne prévoit pas d’indemnisation pour les vols annulés ou retardés du fait des mouvements de grève des agents de sûreté aéroportuaire pour lesquels la compagnie n’est pas responsable. En effet, ce mouvement est extérieur à la compagnie aérienne.

En revanche, en prévision de ces journées de grève, la compagnie doit mettre en œuvre tous les moyens pour que vous puissiez effectuer votre vol. Elle doit également :

  • Vous rembourser le prix du billet du vol annulé ainsi que le prix des autres trajets devenus inutiles (comme le vol retour, si réservé auprès de la même compagnie) OU vous proposer un autre vol de réacheminement.
  • Prendre en charge vos besoins en cas d’attente si le vol est retardé ou si le vol de réacheminement décolle le lendemain : frais de restauration, rafraîchissement, hôtel et transport entre l’aéroport et l’hôtel si besoin, moyens de communication. 

Bien que les perturbations ne soient pas encore clairement estimées, les passagers doivent quoi qu’il en soit s’attendre à des reports de leur vol, ou a minima à des retards. Arrivez donc bien en avance à l’aéroport !

2 commentaires sur “Grève des agents de sécurité aéroportuaire – Novembre 2021”

  1. Bonjour,
    Je suis ravie de lire cela. Je reviens d’un vol de 11h; j’attends tranquillement devant la Securite pendant une heure et demie à Charles de Gaulle lors de ma correspondance quand je passe enfin! La, je pense que mon avion m’a attendu étant donné que mes bagages sont partis de cancun et que j’ai dépensé plus de 1800 euros pour les deux billets d’avion et oh surprise, sans même que l’on ne m’attende, je vois l’avion derrière la porte mais l’embarquement est terminé alors qu’il ne l’était pas, après le passage des contrôles de papier et que j’ai couru. J’ai 43 ans, une entreprise dans la sante avec 12 employés à gérer 3 enfants en bas âge… je suis éberluée que la seule chose qu Air France me propose c’est le report de mon vol ; 8 heures après le premier. J’aurais très bien pu atterrir dans deux autres aéroports près de mon domicile. Je n’ai pas pu dormir, j’ai dû dépensé 50 euros pour manger tranquillement dans autre chose qu’un snack… c’est tout à fait degueulasse et je pèse mes mots. Je ne pars jamais en voyage, j’ai pris Air France pour être tranquille et voilà le résultat. Honnêtement la France me fait honte et je pèse mes mots. Donc si leur grève n’entraîne de désagrément pour personne … je dois être exceptionnelle et malheureusement ce n’est pas le cas: avez vous vu des urgentistes faire grève et laissez les gens mourir ? Ou ne serait ce que « patienter « ? C’est offusquant au plus au point. Et j’aimerais savoir quel recours j’ai pour être dédommagée de toutes ces contraintes.
    Je vous remercie.

Laisser un commentaire