Grève du personnel aérien chez Ryanair, à l’aube de la période estivale – Quels sont vos droits ?

Mise-à-jour 24/06/2022 à 13h56 : A partir du 24 juin annulation massive des vols par la compagnie Ryanair en France, en Belgique, en Espagne, au Portugal.

Pour cause, les syndicats réclament une nette amélioration de leurs conditions de travail au sein de la compagnie aérienne ainsi que d’obliger Ryanair “à appliquer les droits fondamentaux du travail” et à “garantir des conditions de travail décentes pour l’ensemble des salariés”.

Cette grève survient suite à la reprise du trafic aérien européen, et à la levée des nombreuses restrictions liées au Covid-19.

Le démarrage rapide du trafic a entraîné de nombreux dysfonctionnements dans de multiples aéroports, dû au manque de personnel mais aussi aux tensions salariales existant au sein de ces compagnies, dans lesquelles ces salariés demandent une revalorisation de leur salaire ainsi que de leur conditions en tant que salariés. 

Obligation de la compagnie d’indemniser les passagers lors d’une grève interne

Selon le Règlement européen 261/2004 du 11 février 2004, la grève interne n’est pas considéré comme étant une “circonstance extraordinaire”, ainsi la compagnie n’est pas exonérée et à l’obligation en cas d’annulation, de retard ainsi que de modification du vol, de procéder au versement de l’indemnisation. 

C’est notamment l’arrêt du 23 mars 2021, Airhelp Ltd c/ Scandinavian Airlines System SAS, aff. C-28/20, qui marque particulièrement cette notion, puisque la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a affirmé qu’un mouvement de grève initié par un syndicat du personnel n’est pas considéré comme étant une “circonstance extraordinaire”.

Ainsi, si vous êtes victime d’un vol retardé, annulé, modifié ou avancé en raison de la grève qui se déroulera en ce début de période estivale et que vous avez été prévenu moins de 14 jours à partir du vol initialement prévu, vous êtes éligible à l’indemnisation réglementaire pouvant aller de 250 à 600 euros selon la distance de votre voyage. 

La grève du personnel aérien de la compagnie Ryanair est une situation de grève interne et donc imputable à la compagnie aérienne qui est responsable personnellement des perturbations que cela engendrera.

Obligation de la compagnie de vous prendre en charge

C’est l’article 9 du Règlement européen 261/2004 qui oblige la compagnie à prendre en charge et à  rembourser les différents frais liés aux perturbations initiées par la grève.

Ainsi sont pris en charge  : 

  • les frais de nourriture et de boisson du passager lors de l’attente au sein de l’aéroport (d’un minimum de 15 euros) ;
  • les moyens de communication, puisque la compagnie doit notamment vous permettre de pouvoir gratuitement avoir deux appels téléphoniques, deux fax ou deux mails ; 
  • Si le vol est retardé au lendemain, la compagnie à l’obligation de prendre en charge les frais d’hôtel ainsi que le transfert de l’aéroport à l’hôtel.

Par ailleurs, lorsque votre vol a été annulé de plus de 5 heures, vous avez la possibilité de choisir entre le remboursement intégral de votre billet ou le vol de réacheminement.

Conseil : N’oubliez pas de garder l’ensemble des factures des frais supplémentaires liés à la perturbation du vol afin de pouvoir justifier ce remboursement auprès de la compagnie aérienne. 

N’hésitez pas à déposer votre dossier sur notre plateforme en ligne en cliquant ici afin que nous puissions vous aider à obtenir gain de cause si vous êtes concernés par les nombreux cas de grève.

Laisser un commentaire