Report de votre vol au lendemain : les points clés à connaître

vol reporté à l'aeroport

Votre vol a du retard et la compagnie le reporte au lendemain ? Attention à bien réagir pour être indemnisé et éviter des frais importants…

Le règlement Européen prévoit que les passagers subissant une annulation de vol ou un retard de plus de 3 heures peuvent toucher une indemnité financière payée par la compagnie aérienne (sauf circonstance extraordinaire).

Cependant, lorsque le retard est trop important, il arrive que le vol soit reporté au lendemain. Attention si vous vous retrouvez dans ce cas de figure, car si vous vous êtes enregistré sur le premier vol mais pas sur le vol du lendemain, la compagnie peut considérer que vous ne vous êtes tout simplement pas enregistré sur le vol, et dans ce cas pas d’indemnisation possible !

La subtilité de ce cas de figure réside dans le fait que votre vol n’est pas considéré comme annulé malgré le report au lendemain, mais bien comme retardé. Votre enregistrement initial est sur le même numéro de vol mais la date diffère d’un jour. La compagnie considère alors que vous n’êtes pas enregistré et que vous ne vous êtes pas présenté pour le vol. Elle n’a donc pas à vous verser d’indemnité.

Annulation versus retard de vol

La jurisprudence du règlement Européen est relativement floue dans le traitement de la différence entre une annulation et un retard de vol.

Il semble cependant que cette différence soit principalement caractérisée par un numéro de vol différent, voire un numéro de vol et une date différente. Cela dit, il arrive qu’un vol change de numéro lorsqu’il est décalé au lendemain, mais que la compagnie ne le considère pas comme annulé. Il existe donc un flou sur la différence entre ces notions qui profite aux compagnies.

Ce détail a toute son importance car si le vol est considéré comme annulé, vous pouvez toucher une indemnité, que vous acceptiez le réacheminement de la compagnie ou pas (ce qui n’est pas le cas du retard avec report au lendemain comme expliqué plus haut).

Que faire si votre vol est reporté au lendemain ?

Si vous renoncez à votre vol pour prendre un autre moyen de transport à vos propres frais, sachez que la compagnie doit vous rembourser votre billet initial (attention elle ne vous le proposera peut-être pas d’elle-même !). C’est d’ailleurs valable pour tout retard supérieur à 5 heures : vous avez la possibilité de renoncer à votre voyage et d’être remboursé (mais pas du différentiel de prix avec le nouveau billet). Vous ne serez par contre pas indemnisé.

Si vous avez la possibilité d’attendre le vol du lendemain proposé par la compagnie, il s’agira vraisemblablement de la solution la plus économique car vous n’aurez pas de frais supplémentaires (la compagnie doit vous loger et vous offrir à minima de bons repas) et vous pourrez toucher une indemnité prévue dans le règlement Européen (cliquez ci-dessous pour lancer une demande d’indemnisation).

Je réclame mon indemnité

Vous avez aimé cet article ? Partagez le 🙂

Laisser un commentaire