Top 10 des astuces infaillibles pour trouver des billets d’avion pas cher

embarquement coucher de soleil

On en a entendu et vu de tout concernant les astuces pour trouver des billets d’avion au moindre coût possible. Il y en a certaines qui fonctionnent en 2019 et d’autres qui ne sont plus que des légendes urbaines. Mais nous avons nos sources chez RetardVol et on va vous dévoiler les astuces qui marchent pour de vrai. 😉

D’abord, essayons de comprendre la base: qu’est ce qui fait bouger le prix d’un billet d’avion ?

Comment les compagnies aériennes fixent leurs prix ?

Elles utilisent le yield management: c’est un système qui fait varier les prix des billets d’avion en fonction de la demande et de l’offre pour optimiser le remplissage des avions. Pleins de critères sont pris en compte notamment le taux de remplissage de l’avion, la concurrence…

Les compagnies aériennes ont aussi des frais (carburant, maintenance) et des taxes d’aéroport à répartir dans votre billet. En réalité la marge n’est qu’une petite part du prix du billet. Le prix peut donc varier en fonction de beaucoup de facteurs. Cet article du blog de commeunavion.com explique très bien comment se décompose le prix d’un billet.

1. Réservez le plus en avance possible

Le conseil imparable, le plus important c’est pour cela qu’on vous le met en PREMIER. Réservez le plus en avance possible ! 🙂

5-6 mois pour les vols longs courriers

Les catégories de siège les moins chères sont vendues en premier et elles ne sont pas nombreuses, donc si vous êtes les premiers à l’ouverture des ventes vous allez avoir plus de probabilités de trouver des bons plans !

2-3 semaines pour les vols intérieurs

Pour les vols nationaux et de courte durée vous avez plus de chance de trouver de bons prix à la « dernière minute ».

2. Partez hors-saison

À vous la plage déserte !

Si possible, préférez partir quand personne ne veut/ peut partir à ces moments de l’année: hors vacances scolaires, en hiver, en dehors des grands événements (festivals, carnavals…).
Les meilleurs mois pour partir toutes destinations confondues, d’après le site Skyscanner sont : janvier, suivi de février et septembre. Cela permettrait d’économiser en théorie 22% du prix d’un billet en moyenne.

Mais attention en Asie par exemple, la plus basse saison correspond à la saison des pluies, à éviter si vous n’aimez pas suffisamment l’humidité. 😀 Dans l’hémisphère sud, les saisons sont inversées. Par exemple : si vous partez en hiver en Australie où sur l’île de la réunion, vous serez en été. En général, en partant hors saison, vous éviterez les fortes chaleurs et les foules ! (Vous aurez de plus belles photos et vous pourrez enfin respirer 😌)

En voyageant en basse saison ou durant les saisons intermédiaires vous paierez jusqu’à 50% moins cher vos billets d’avion, mais vous ferez aussi des économies sur l’hébergement et les activités sur place.

3. Achetez votre billet directement auprès de la compagnie aérienne

C’est simple, les agences de voyage en ligne prennent des commissions sur les vols, acheter en direct garantit le plus souvent de trouver un billet moins cher. Une fois que vous avez trouvé une offre intéressante, allez faire la même recherche sur le site de la compagnie aérienne. Cela ne fonctionne pas à tous les coups, car les agences de voyage ont souvent des accords avec les compagnies aériennes et achètent de grands volumes de places dans l’avion à des tarifs avantageux.

4. Réserver son billet d’avion aux heures creuses : vrai ou faux ?

femme dans son lit qui recherche des offres de vol sur mac à 3h du matin
Photo de Victoria Heath sur Unsplash

Une légende dit que le prix varie en fonction du trafic sur les sites de réservation et que les meilleures offres sont le mardi soir.
En fait (la plupart) des compagnies aériennes ne se prêtent pas à cette pratique. En revanche, c’est très courant chez les agences de voyage en ligne qui revendent des billets.  (Opodo, eDreams…) Dans ce cas ce sont les frais de dossiers qui varient en fonction de l’heure et non pas le prix des billets.

C’est donc VRAI si vous ne cherchez pas votre billet sur le site d’une compagnie aérienne et que vous utilisez des comparateurs. (Le mardi soir (tôt le matin ou le mercredi)

5. Réserver un billet multi-destination ou open-jaw

carte avec pins pour itinéraire voyage

Le vol open jaw est un billet qui vous permet de réserver un billet depuis un aéroport de départ différent de celui du billet aller.

Par exemple : Londres Tokyo / Osaka – Paris

Un vol multi-destination est pratique pour les tours du monde, c’est un itinéraire continu. Avec un open jaw c’est à vous de vous débrouiller

Exemple : Dubai – Bangkok/ Bangkok – Hong Kong/ Hong Kong- Tai pei / Tai pei – Dubai

En général cela vous permet de passer par des aéroports secondaires qui sont moins utilisés et qui seront parfois des options deux fois moins chères. Au lieu de faire un Paris-Australie direct vous pouvez vous arrêter en Asie avant et rejoindre L’Australie avec un autre vol. Cela vous coutera moins cher. N’oubliez pas vous n’êtes pas obligé de faire tout votre trajet avec la même compagnie.

5. Billet aller-retour ou aller simple?

Les compagnies veulent s’assurer que les avions soient remplis donc un billet aller retour est souvent moins cher. Souvent, prendre un aller retour et coûte moins cher que de prendre un aller simple.

À l’inverse il peut arriver que prendre des aller-simple soit moins onéreux, par exemple avec les billets open jaw vu ci-dessus. À vous de voir, cela dépend de votre projet de voyage. 😉

Attention : quasi toutes les compagnies aériennes ont des clauses de « no show » qui vous inflige des pénalités (allant de 125€ pour un court courrier à 3000€ pour un vol en première classe) si vous manquez un de vos vol dans votre billet aller-retour ! Plus d’explications sur cet article.

6. Évitez de partir les weekends

Les weekends correspondent souvent aux départs de vacances et il y a moins de monde qui part en semaine… Réfléchissez bien quand vous posez vos congés si cela vaut mieux partir et revenir en pleine semaine, ou bien de faire un weekend prolongé.

7. Choisissez bien votre carte bancaire

carte bancaire pour voyager

Cela vous est surement déjà arrivé de trouver une super offre pour vos billets d’avion et bien-sur, lorsque vient le moment du paiement, le prix du billet augmente tout à coup car vous n’avez pas la bonne carte !
En fonction de votre type de carte, les sites proposent des réductions sur vos billets d’avion grâce à des partenariats avec les différentes banques.

Souvent vous verrez que les cartes qui donnent les plus grosses réductions sont des cartes assez peu communes, c’est souvent la carte Visa Entropay qui est proposée comme moins chère ou la Viabuy Prepaid Mastercard cependant vérifiez bien si elle peut vous convenir car les frais sont élevés. (4.95% sur les sommes virées sur le compte) et vous n’avez le droit à la réduction qu’une fois pas trimestre.

8. Créez des alertes prix sur les comparateurs et inscrivez vous aux newsletter des compagnies aériennes

Vous pouvez créer une adresse mail spécialement dédiée aux newsletter des compagnies aériennes ou seulement vous abonner à vos préférées sur votre adresse personnelle. Il y a des sites de bons plans voyage qui partagent aussi des erreurs de prix sur les vols, comme Voyages Pirates, Voyages détective ou Travelzoo, pour en profiter, l’idéal est d’être flexible sur vos destinations et vos dates.

Pour les alertes de prix nos deux meilleurs sites :

9. Activer la navigation privée : utile ou pas ?

incognito

C’est aussi une astuce bien connue, on vide ses cookies et on se met en navigation privée au cas où les compagnies aériennes, nous voient vérifier plusieurs fois le même vol (grâce à notre adresse IP et les cookies qu’on accepte de recevoir de leur site) et nous afficher des prix plus élevés rien que pour nous. C’est une pratique interdite et pour l’instant aucune compagnie n’a été prise la main dans le sac.
Le règlement européen de protection des données (RGPD), interdit de modifier sans en informer le consommateur le tarif d’un billet en utilisant les informations fournies par un historique de navigation.

Si vous voyez les prix bouger aussi souvent, c’est tout simplement parce que le système de yield management fait son travail.

Autre légende: même vous êtes en navigation privée, si vous recherchez trop souvent le même trajet les prix peuvent augmenter. C’est faux, c’est une pratique déloyale qui est sévèrement punie et qui n’est pas pratiquée par les yield managers des compagnies. La CNIL et la DGSI ont fait une enquête en 2014 et n’ont pas trouvé de compagnies jouant à ce jeu. 🤷

10. Réservez à la dernière minute (plus rare)

Même si cela reste moins courant, il est possible de trouver de bonnes affaires surtout lorsqu’une compagnie aérienne brade ses invendus à quelques jours de la date de départ. Pour cela il faudra garder des dates d’aller et retour flexible et rester à l’affut des alertes bons plans sur lesquelles vous vous êtes abonné.

Pour récapituler

  • Réservez le plus tôt possible
  • Hors saison
  • Achetez vos billets en direct
  • Évitez de faire votre aller retour les weekends
  • Passez par des aéroports secondaires et tentez les billets Multi- destination
  • Soyez flexibles sur vos dates et destinations
  • Mettez en place des alertes de prix
  • Réservez aux heures creuses si vous ne réservez pas en direct
  • Activez la navigation privée si vous êtes superstitieux 😉
  • Réservez à la dernière minute (sur des coups de chance ça marche)
Vous avez aimé cet article ? Partagez le 🙂

Laisser un commentaire