Quelle compagnie aérienne choisir pour partir aux Antilles ?

plage guadeloupe

Suite au classement des compagnies 2019 publié dans notre infographie, nous avons comparé la ponctualité de certaines compagnies sur quelques lignes (voir notre article sur le match des compagnies).

Nous avons étudié près de 3000 vols sur la période de février à juin 2019.

  • Air France : avec Air Caraïbes, c’est la compagnie qui effectue le plus de vols vers les Antilles. Air France est en moyenne à l’heure sur ses vols et compte des taux de retard supérieurs à 1 heure et des taux de vols très perturbés relativement faibles (1,7 % des vols au total).
  • Level : Level a démarré ses vols en avril 2019 vers Pointe à Pitre et vers Fort de France (jusqu’à 8 vols par semaine). Les principaux problèmes ont eu lieu autour du 8 avril (notamment des annulations de vols) mais à part ces perturbations, la compagnie a un taux de retard d’au moins une heure et de vols très perturbés (annulation, déroutements) relativement proche de ceux d’Air France (1,8 %) et fait donc aussi partie des bons élèves en ce qui concerne la ponctualité sur cette ligne. On constate par contre qu’en moyenne, Level est en retard d’un quart d’heure sur les lignes vers les Antilles (ce qui reste raisonnable sur ces vols long-courriers). Attention cependant : en cas de retard important ou d’annulation, il est très difficile d’être indemnisé avec cette compagnie du groupe IAG (British Airways, Vueling, Iberia, …)
  • XL Airways : nous avons tenu compte uniquement des vols depuis et vers Paris (la compagnie dessert aussi le reste de la métropole). La compagnie est relativement fiable. Les retards constatés sont principalement de légers retards et les gros problèmes sont presque inexistants. Son taux de vols retardés d’au moins une heure est de 3,4 %. Si on veut éviter tout aléa important, il vaudra mieux choisir XL Airways qui a 0% de vols très perturbés.
  • Corsair : le retard moyen n’est que d’un quart d’heure, mais il est fréquent que ce retard dépasse les trois heures ou même dans quelques cas extrêmes plus de 4 heures, et principalement sur la ligne Paris – Fort-de-France. De la variabilité donc dans la ponctualité de cette compagnie.
  • Air Caraïbes : beaucoup de retards importants et forcément le pire retard moyen : 20 minutes. Air Caraïbes détient le plus fort taux de retards supérieurs à une heure (8,6 %) et le plus fort taux de perturbations importantes (retard supérieur à 3 h, annulations, déroutements).

Air Antilles n’a pas été inclus dans ce comparatif puisque nous avons analysé uniquement les vols qui desservent Paris. Air Antilles se retrouve dernière dans notre classement des compagnies aériennes qui respectent bien le règlement Européen. En effet, il est très difficile d’obtenir une indemnité venant de cette compagnie, il est nécessaire de faire des mises en demeure d’avocat ou d’assigner la compagnie en justice.

comparatif ponctualité antilles

Si on veut mettre toutes les chances de son côté pour arriver à l’heure, il vaut mieux choisir Air France pour se rendre en Guadeloupe ou en Martinique.


Infos sur les indemnisations

Au total sur la période de 4 mois, nous avons observé une quarantaine de vols très perturbés. Les raisons peuvent être diverses : contraintes opérationnelles de la compagnie, collision avec un oiseau …

Le règlement UE prévoit une indemnisation lorsque la cause du retard ou de l’annulation du vol est imputable à la compagnie.
50 % des voyageurs connaissent leurs droits et encore moins tentent d’obtenir leur indemnité.

Cette indemnisation est de 400€ par passager sur un vol de plus de 3500 km mais restant intracommunautaire (c’est-à-dire à l’intérieur de l’Europe)

Il est donc important pour les compagnies d’être ponctuelles, car indemniser tous les passagers d’un gros porteur coûte en moyenne 130 000€ sur ce type de trajet.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le 🙂

Laisser un commentaire